Rencontre professionnelle Extravaguons - instabilité, hostilité, hospitalité le 9 décembre !

Rencontre professionnelle proposée par le CCR d'Ambronay, le CFMI – Université Lyon 2, InterSTICES et Résonance Contemporaine le 9 décembre 2021

La question de l'hospitalité semble aujourd'hui peut-être encore plus prégnante qu'il y a quelques années, bien qu'elle reste une interrogation permanente au cœur des relations humaines. Que nous arrive-t-il quand tout autre arrive ? Celui qui arrive n'est pas celui qu'on attend et pourtant c'est celui qui à notre insu nous manquait. Toute rencontre est habitée à la fois par l'effroi du changement et par l'enchantement de la métamorphose. Toute rencontre est une prise de risque, car elle peut, vient remettre en question à peu près tout ce qui semble aller de soi. « Que nous arrive-t-il quand tout autre arrive ?» réavive, interroge la notion d'hospitalité, l'art de recevoir qui n'est autre que l'art d'accueillir, « d'accepter comme un don ce qui l'instant d'avant était encore absent » écrit la philosophe Marie-José Mondzain. « Que nous arrive-t-il quand tout autre arrive ? » vient interroger le sens, les sens que recouvre le terme hospitalité.

L'espace de l'hospitalité est celui du maintenant, lorsque cela se croise... au cœur de chaque rencontre... au cœur des missions des établissements de santé et pourtant souvent empêché... au cœur surtout du moment que nous vivons avec les contraintes sanitaires qui ont altéré profondément les relations sociales.

Extravaguer, interroger, travailler, repenser cette question de l'hospitalité, c'est l'invitation de la rencontre professionnelle "Instabilité, hostilité, hospitalité" du 9 décembre prochain.

Le programme de la journée


09h30 - 10h00

Accueil des participants au CCR d'Ambronay

10h00 - 10h30

Propos introductifs à 4 voix :

10h30 - 11h00

Fish le Rouge et Tiko interprètent le cadavre exquis de 8 auteurs à partir de l'amorce : Que nous arrive-t-il quand tout autre arrive ?

11h00 - 13h00

4 interventions entrecoupées d'échanges avec Michel Kneubühler à la modération.

  • Carine Delanoë-Vieux, doctorante en arts visuels Université de Strasbourg, directrice lab-ah, laboratoire de l'accueil et de l'hospitalité du GHU paris psychiatrie & neurosciences
  • Grégory Diguet, directeur du Château de Goutelas, Centre culturel de rencontre
  • Nicolas Frize, compositeur de musique contemporaine
  • Jorris Santalucia, directeur du complexe La Ferme de Chosal

13h00 - 14h00

Déjeuner sur place, réservez votre repas en cliquant ici.

14h00 - 15h30

4 ateliers d'1h30 sont proposés. Inscrivez-vous ici !

  • « Territoire narcissique et hospitalité : la création musicale n'est pas une invitation à entrer mais à sortir ! » avec Nicolas Frize

Nicolas Frize propose un modeste exercice philosophique consistant à réinterroger politiquement le vocable d'hospitalité : parler d'hospitalité, c'est se définir comme possesseur d'un territoire, propriétaire d'un espace personnel, d'un quartier, d'une ville, d'un pays, d'un continent ! Ce pré-supposé, contenu dans le terme d'hospitalité (accueillir chez soi), doit en 1er lieu interroger ce que ce "chez soi" veut dire, en termes politiques, avec ses connotations culturelles, économiques, sociologiques et donc narcissiques. En poursuivant, nous pouvons questionner la posture (con)descendante, bienfaisante et compassionnelle, (contrevenant la notion d'égalité de droit) consistant à accorder à une personne, un groupe ou un projet, l'autorisation ou l'amabilité d'entrer sur notre territoire, à court ou à moyen terme. Hospitalité ne sous-tend-il pas propriété et souveraineté (voire autorité). C'est à dire hostilité !?

  • « Art et design à l'hôpital, pour une pratique de l'hospitalité » avec Carine Delanoë-Vieux

Comment l'art et le design se déploient-ils dans les hôpitaux publics depuis une vingtaine d'années ? Que déplacent-ils comme valeurs, perceptions, expériences et représentations tant chez les usagers que chez les professionnels ? Peut-on poser l'hypothèse que ces processus de création, inscrits dans les contextes singuliers du soin, seraient une forme de mise en actes d'une éthique de l'hospitalité, elle-même au cœur de la vocation de l'hôpital public ?

Productivité, vitesse, efficacité, distanciation, isolement, dématérialisation, comment « toucher » dans tout ça ! Nous verrons ensemble où nous portent quelques expériences tactiles et ce que nous évoque le terme « toucher » dans nos expériences mutuelles d'acteurs du champ des actions culturelles.

  • « L'hospitalité, c'est faire société » avec Jorris Santalucia

Au-delà des obligations légales et règlementaires, comment peut s'incarner l'hospitalité ? En quoi en période de crise sanitaire ET de crise du secteur du handicap (déficit d'attraction des métiers de l'accompagnement et du soin et concurrence du SEGUR de la santé), l'hospitalité et la Culture sont plus que jamais des besoins, une nécessité, un postulat éducatif, un fondement d'un Projet d'Établissement.

15h30 - 16h00

Propos de Michel Kneubühler à partir de la discussion du matin.

16h00 - 16h30

4 rapporteurs partagent les faits saillants de chaque atelier en tutti.

16h30 - 17h00

Moment artistique avec Fish le Rouge et Tiko

Cliquez ici pour vous inscrire pour cette journée !

Mis à jour le 08 nov. 2021
Rencontre professionnelle Extravaguons - instabilité, hostilité, hospitalité le 9 décembre !© Bertrand PichèneIncrivez-vous ici !


Centre culturel de rencontre
d'Ambronay
Place de l'Abbaye
01500 Ambronay

04 74 38 74 00


HAUT